Panneau Signalisation Règlementations ThermiquesPourquoi faire ?
Réduire la facture énergétique des ménages et les gaz à effet de serre.

Le bâtiment est le plus gros consommateur d’énergie en France. Il génère 23 % des émissions de gaz à effet de serre (GES) et pèse lourdement sur le pouvoir d’achat des ménages.

Par rapport à la Réglementation Thermique RT2005, la RT2012 prévoit de diviser par 3 la consommation énergétique, avant de viser les bâtiments à énergie positive en 2020.

  • Pour qui ?

    La RT 2012 est applicable à tous les permis de construire :

    • déposés à compter du 28 octobre 2011 pour certains bâtiments neufs du secteur tertiaire (bureaux, bâtiments d’enseignement primaire et secondaire, établissements d’accueil de la petite enfance) et les bâtiments à usage d’habitation construits en zone ANRU ;
    • déposés à partir du 1er janvier 2013 pour tous les autres bâtiments neufs.
  • Concrètement, c’est quoi ?

    Les chiffres : la RT 2005 acceptait une consommation énergétique de 250 kWh/m² par an tandis que la nouvelle RT 2012 impose un maximum de 50 kWh/m²/an! Il s’agit toutefois d’une moyenne car la consommation énergétique varie selon les régions. Ainsi, la norme est fixée en fonction des zones climatiques.

    La réglementation thermique 2012 impose des exigences de trois types relatives à la performance du bâtiment.

    1)  L’efficacité énergétique

    L’exigence d’efficacité énergétique minimale du bâti est définie par le coefficient « Bbiomax » : besoins bioclimatiques du bâti. Ces besoins correspondent aux déperditions (pertes naturelles et besoin des usagers) moins l’apport gratuit (chaleur humaine, du soleil, etc.). La RT 2012 impose de réduire le besoin d’énergie des composants du bâtiment (éclairage, chauffage et refroidissement) et d’optimiser l’énergie sans changer les moyens de production.

    2)  La consommation énergétique du bâtiment

    L’exigence de consommation maximale d’énergie primaire se traduit par le coefficient « Cepmax ». Cette mesure est modulée en fonction de différents critères : l’usage du bâtiment, sa hauteur et sa localisation géographique.

    Cinq usages sont pris en compte : le chauffage, le refroidissement, l’éclairage, la production d’eau chaude sanitaire et les auxiliaires (pompes et ventilateurs). L’exigence est modulée en fonction de la surface du logement afin de ne pas pénaliser les logements de petite surface.

    La RT 2012 valorise le recours aux énergies renouvelables : production d’eau chaude par thermodynamique ou panneaux solaires, chauffage au gaz pour réduire les émissions de CO2, pompes à chaleur etc. Cela permet de réduire la facture énergétique du bâti et la pollution.

    3)  Le confort en été

    La température intérieure de consigne (TIC) est la température ambiante à ne pas dépasser sans avoir recours à un système actif de refroidissement. La RT 2012 exige que la température la plus chaude atteinte dans les locaux, au cours d’une séquence de cinq jours très chauds d’été, n’excède pas un certain seuil. Les bâtiments nécessitent donc des techniques de rafraîchissement telles que les puits canadiens ou une forte isolation thermique.

    Source de l’article : Ministère de l’Economie et du Développement Durable

Ma maison va-t-elle donc me coûter plus cher ?

Soyons clairs : la réponse est oui sur le court terme et…. non sur le long terme.

Petite explication :

La facture (hors foncier) sera plus élevée de 8% à 12% en fonction de la localisation et du système constructif que vous aurez choisi.

En revanche, à moyen ou long terme, vous réaliserez des économies ou ne vous coûtera pas d’avantage, si vous faites bon usage des recommandations (pour information : la température à l’intérieur de votre logement préconisée par l’ADEME est de 19° pour une pièce à vivre. 1° de plus signifie 7% d’augmentation de la facture de chauffage, toujours selon l’ADEME).

N’oubliez pas qu’à l’heure actuelle la moyenne d’une facture de chauffage annuelle par ménage est de 900 € et pour une maison mal isolée de 1.800 Euros !

En résumé :

Nous avons tous conscience de l’importance et des enjeux d’avenir pour nous, nos enfants et notre planète. Protégeons-les ! Respectons-les ! C’est dans l’intérêt de tous !

De plus, acquérir votre maison neuve a bien d’autres attraits et avantages….